GeoSquare
A propos

Le logiciel de gestion pour les bureaux d'études géotechnique et les entreprises de forage géotechnique qui vous permet de structurer votre activité. 

Le blog pour les métiers de la géotechnique

Suivez-nous !

Quelles sont les différentes études géotechniques ?

11/02/2022

Quelles sont les différentes études géotechniques ?

Quelles sont les différentes études géotechniques définies par la norme NF P 94-500 ? Découvrez l’intérêt et le rôle de ces missions dans notre article !                                                                               

Une étude géotechnique consiste à analyser et à évaluer les particularités des sols d’un terrain. Elle permet d’identifier les caractéristiques et les contraintes d’un terrain mais également d’évaluer les risques géologiques qui pourraient impacter négativement une future construction.

 

Dans cet article, nous vous proposons de revoir les différentes études géotechniques qui existent à l’heure actuelle, leurs particularités et leurs intérêts. Toutes sont définies par la norme NF P 94-500, norme que l’on vous propose de revoir de suite ! 😉

 

 

Qu’est-ce que la norme NF P 94-500 qui régit les études géotechniques ?

 

La norme NF P 94-500, également connue sous le nom "Études géotechniques - Recueil des méthodes et des critères généraux", est une norme française qui régit les études géotechniques. Elle fournit des lignes directrices et des recommandations pour la réalisation des études géotechniques dans le domaine de la construction et de l'ingénierie civile.

 

Cette norme a pour objectif de garantir la qualité et la fiabilité des études géotechniques en définissant les méthodes d'investigation, les procédures d'analyse des données et les critères d'interprétation. Elle établit les bonnes pratiques à suivre pour la collecte des informations sur les sols et les roches, ainsi que pour l'évaluation des risques géotechniques liés à un site donné.

 

La norme NF P 94-500 couvre divers aspects des études géotechniques, tels que les essais de terrain, les essais de laboratoire, les méthodes d'analyse des données, l'interprétation des résultats, la classification des sols, la modélisation géotechnique, la stabilité des pentes, les fondations, etc.

Il est essentiel de se référer à cette norme lors de la réalisation d'études géotechniques en France afin de s'assurer de la conformité aux exigences et aux normes de qualité établies, et d'obtenir des résultats fiables et pertinents pour la conception et la construction de structures solides et sécurisées.

 

 

Quelles sont les différentes études géotechniques ?

 

La norme NF P 94-500 définit que lors d’un nouveau projet, l’étude géotechnique qui va être menée se découpe en 3 étapes ou phases :

 

  • L’étude géotechnique préalable (mission G1)
  • L’étude géotechniques de conception (mission G2)
  • L’étude géotechnique d’exécution (missions G3 et G4)

 

À chaque étape, les incertitudes géotechniques sont progressivement réduites pour minimiser les risques associés à la construction.

 

L’étude géotechnique préalable - Mission G1

 

L'étude géotechnique connue sous le nom de mission G1 est réalisée à un stade préliminaire du projet, lorsque celui-ci n'est pas encore défini de manière précise. Elle est commandée par le propriétaire du terrain qui peut encore être indécis ou avoir une idée encore floue de ses intentions. L’étude permet alors notamment de déterminer la faisabilité du projet. Cette dernière est constituée de deux phases :

 

  • L’étude de site appelée aussi mission G1 ES.
  • Les Principes Généraux de Construction appelé mission G1 PGC.


L’étude de site


L’étude générale de site permet d’étudier la géologie du terrain et de voir ce qui peut être mis en place avant de lancer un projet de construction. Cette mission permet aussi d’évaluer les risques géologiques éventuels.

 

L'objectif de l’étude est de comprendre la géologie et la géomorphologie du terrain, telles que la nature des sols (vases ou rochers) et les caractéristiques topographiques. Cette première évaluation permet d'anticiper les implications potentielles, comme des travaux de terrassement ou des choix de fondations spécifiques. Cette analyse préliminaire est précieuse pour les personnes envisageant la construction d'une maison afin de s'assurer de choisir le meilleur emplacement.

 

💡 L’étude générale de site est rendue obligatoire par la loi ELAN afin de sécuriser les constructions situées dans les zones sujettes aux phénomènes de retrait-gonflement des argiles.

 

Les principes généraux de construction


Les principes généraux de construction ou mission G1 PGC permet de fixer les principes généraux de construction envisageables pour le projet. Cette mission définit le contexte géotechnique et s’appuie sur un programme d’investigations géotechniques.

 

 

L’étude géotechnique de conception - Mission G2


La mission G2 est engagée lorsque le projet est en phase avancée et que la mission G1 est concluante. À cette étape, le propriétaire du terrain dispose du permis de construire et a défini l'emplacement précis de la future maison ou du bâtiment, ainsi que les caractéristiques spécifiques telles que le nombre d'étages et la présence éventuelle d'un sous-sol.

 

La mission G2 se compose de 3 phases :

 

  • La première phase d’avant-projet appelée mission G2 phase AVP

 

La mission G2 AVP compare et définit les solutions de construction qui peuvent être envisagées.

 

  • La deuxième phase projet appelée mission G2 phase PRO

 

La mission G2 PRO donne une synthèse du site. Elle indique les méthodes d’exécution pour les ouvrages géotechniques. Elle fournit aussi des notes techniques sur les dimensionnements, les coûts et les délais des ouvrages géotechniques définis au préalable lors de la phase d’avant projet.

 

  • La troisième phase ou mission G2 phase DCE / ACT

 

La mission G2 DCE / ACT consiste à finaliser les documents nécessaires dont le Dossier de Consultation des Entreprises (DCE). Le géotechnicien apporte également son expertise au Maître d'Ouvrage lors de l'établissement des Contrats de Travaux (ACT) avec les entrepreneurs sélectionnés pour les travaux géotechniques.

 

 

L’étude et le suivi géotechnique d’exécution - Mission G3 et G4


Après la réalisation de l'étude géotechnique préalable et de l'étude géotechnique de conception, intervient l'étude géotechnique d'exécution. Cette étude se compose de deux missions distinctes : la mission G3, confiée à l'entreprise en charge des travaux, et la mission G4, dirigée par le maître d'ouvrage et qui permet de superviser l'ensemble des ouvrages géotechniques réalisés par l'entreprise.

 

  • La mission G3


La mission G3 est une mission confiée à l’entreprise. Elle permet de réduire les risques géotechniques résiduels par la mise en œuvre à temps de mesures correctives d’adaptation ou d’optimisation.

 

Dans un premier temps, la mission G3 se compose de la phase d’étude géotechnique. Il s’agit d’une phase qui permet d’étudier en détail les ouvrages géotechniques (hypothèses, définitions, dimensionnements et conditions d’exécution) et d’établir des moyens et procédures à mettre en place pour surveiller leur bonne exécution.

 

Dans un second temps, on va effectuer un suivi des ouvrages géotechniques et une vérification des données géotechniques selon la méthodologie définie en phase d’étude afin notamment de contrôler le contexte géotechnique et si besoin d’adapter ou modifier l’ouvrage en fonction de son comportement ou de celui des avoisinants.

 

  • La mission G4


Cette mission est à la charge du maître d’ouvrage et non du géotechnicien afin de garantir l'objectivité et l'impartialité dans le processus. La missions G4 consiste à superviser la mission G3 et donc à superviser les ouvrages géotechniques exécutés par l’entreprise.

 

Cette phase permet de donner des avis sur les hypothèses géotechniques prises en compte lors de de la phase d’étude, de vérifier le suivi géotechnique d’exécution mis en place par l’entreprise et d’adapter potentiellement les ouvrages géotechniques proposés par l’entreprise. Le maître d’ouvrage vérifie alors que tout est conforme. Le but de cette mission est avant tout de maîtriser les risques géotechniques.

 

 

Mission G5 - Diagnostic géotechnique


La mission G5 correspond à l’étude d’un ou plusieurs éléments géotechniques spécifiques pendant le déroulement du projet ou au cours de la vie d’un ouvrage. Cette mission est limitée à des missions ponctuelles et s’effectue dans le cadre d’un diagnostic.